Genuis Loci

Genuis Loci

 

Genius Loci est un projet de danse au sein de lieux du Patrimoine et/ ou Espaces Naturels.

Projet Nomade, voyage dans l'espace et dans le temps. Chaque fois, l’œuvre représentée est originale dans la mesure où elle exprime l'espace et le temps dans une grande attention au présent et aux lieux.

Genius Loci a pour seul centre la danse et le corps lui-même, fruit du travail de recherche mené par Christophe Le Goff sur la présence et le mouvement.

La danse, le corps est ici vécu comme un canal, expression à la fois de son union avec le sol et de la singularité des lieux tout en étant manifestation de notre intériorité.

La préoccupation centrale du travail est liée à l'incarnation d'une présence organique qui puisse être le passeur de sensations, d’émotions et d’images. Une présence animale qui fait UN avec le lieu, tel une sculpture vivante véritable expression de l’«Esprit» du lieu.

 Dans ce sens le corps travaillé est un corps viscéral à cet endroit précis qui est à la fois « nudité », fragilité, transparence et puissance. Un corps perméable, qui sent tout, qui voit tout, avec sa peau, avec son ventre, un corps à cœur ouvert. Un corps dont les sens (la peau, les yeux etc..) sont très ouverts à l'espace en même temps qu’à ses impulsions intérieures.

Dans l'accès à cette clarté, à cet abandon qui passe, pour moi, par l’incarnation d’une liquidité, corps à la fois relâché et puissant, apparaissent des sensations, des émotions, des mouvements et des images…Genius Loci est l’expression de la rencontre d’un corps et d'un lieu.

 

Genius Loci est une Locution latine qui peut se traduire par « esprit du lieu ». D’un côté, l’esprit fait référence à la pensée, aux humains et aux éléments immatériels. De l’autre côté, le lieu évoque un site, un monde physique matériel. Son utilisation dans la culture populaire renvoie généralement à l'atmosphère distinctive d’un endroit.

Dans la religion de la Rome antique, le Genius Loci était l'esprit protecteur du lieu. Les Romains considéraient les génies comme des êtres surnaturels habitant à la fois les lieux et les individus. Chaque rivière, chaque montagne, chaque arbre, mais aussi chaque village, chaque place et chaque maison était pourvu d’un esprit protecteur. Leur rôle était de veiller sur les endroits et les personnes qui les fréquentaient. Au cours des siècles, ces génies ont été peu à peu oubliés.

Le projet Genius Loci tend quant à lui à faire revivre cette union, lors d’une rencontre unique entre un corps et l'environnement qui le porte et le traverse.

 

Au mois de Février dernier, la kalima* voila le ciel et soleil durant quelques jours empêchant notamment de nombreux vols aériens. Puissance à la fois inquiétante et fascinante de la Nature comme un présage des temps à venir. C' est la première fois que je dansais Genuis Loci ( l' esprit des lieux), moment d' union, d' écoute et de communication avec un lieu dans une grande attention à l' instant, point de jonction entre le passé et l' avenir.

 

* La kalima désigne aux îles Canaries un vent d'Est chaud et violent chargé de sable et de poussière provenant du Sahara.

Genuis Loci March 2020

 

Genuis Loci March 2020 s' inscrit dans  le projet réalisé par Cédric Martigny  dans l'entreprise La "Tarnaise des panneaux" dans le cadre d'une résidence d'artiste porté par le centre photographique Arthur Batut à Labruguière

 

Les Images ont été tourné en Mars 2020 quelques jours avant le début du confinement en France dû à la pandémie  mondiale de Covid 19.