Christophe Le Goff

Chorégraphe, Danseur, performer et pédagogue.
Né en 1975 à Casablanca.

 

Après des études de philosophie , il est initié à la danse, durant trois ans, dans la Cie Ladaïnha qui associe technique Classique et Graham aux danses rituelles brésiliennes.
En 2003, il suit  la formation du C.D.C à Toulouse. Durant ses etudes il rencontre de nombreux chorégraphes de la scéne contemporaine dont Odile Duboc, Thierry Baë, Mark Tompkins, David Zambrano, Patricia Kuypers, Latifa Laâbissi, Germana Civera, Xavier Leroy, Laurent Pichaud, Yoshito Ohno,  Loïc Touzé et João Fiadeiro.

Il a travaillé pour  Emmanuel Grivet, Etant Donné,le groupe Unber Humber et Samuel Mathieu.
Il collabore avec des  artistes issus de divers champs artistiques dont Christophe Barrière,  Lorena Calandin, Mathieu Cottin, Benjamin Alliot Pagés, Nicolas Lasfourest, Yair Barelli, Agnés Pezeu, Gilles Toutevoix .
Il crée des piéces depuis 2003 dont L' outre Noir (2004), La mer entre nous (2004), An Elvis Yokoha Dance for Unaï (2008), Ciel -400 -Kilo (2010), Envellope et Miroir sont dans un bateau (2011), Icone Tabù (2011) , fool (2013), Vacance (moyen métrage, 2014)
Il présente son travail en France et à l étranger.

Il donne des  workshops (Ordinary Paint, Imaginary shape) en direction d' amateurs et  de professionnels :  Tokyo avec Utptanz et Saitama City ballet  , formation Extensions  du C.D.C de Toulouse depuis 2012,  Lido centre des arts du cirque a Toulouse depuis 10 ans. Université Jean Jaurés à Toulouse etc...

Christophe Le Goff tend à exprimer dans  la plupart ses travaux une logique de l’inconscient, dans une forme faite d'associations et de collages  polysémiques où se côtoient réalisme et fiction sur un ton à la fois naif et brut.

  Christophe Le Goff
  Christophe Le Goff
  Christophe Le Goff

CV long

 

 

Chorégraphe, Danseur, performer et pédagogue.

Né en 1975 à Casablanca.

Chorégraphe au sein de Maygetsin.

Après des études de philosophie et un mémoire sur la conception holistique de la réalité avancée par Héraclite, Spinoza, Nietzche et Deleuze à partir d'une pensée du corps (1998) il  est initié à la danse, durant trois ans, dans la Cie Ladaïnha qui associe technique Classique et Graham aux danses rituelles brésiliennes (Capoeira, Makulele,..).
En 2003, il suit  la formation du Centre de Développement Chorégraphique à Toulouse. L’influence du post modernisme américain et du courant dit de la « non danse »  est structurante pour lui. Durant sa formation, il rencontre de nombreux chorégraphes dont Odile Duboc, Thierry Baë, Mark Tompkins, David Zambrano, Patricia Kuypers, Latifa Laâbissi, Germana Civera, Xavier Leroy, Laurent Pichaud, Yoshito Ohno  Loïc Touzé et João Fiadeiro,.
Entre 2001 et 2006, il est interprète et enseignant pour différentes compagnies : Etant donné (Rouen), Emmanuel Grivet (Toulouse).
Il est interprète dans plusieurs pièces de la Compagnie Samuel Mathieu (Toulouse), il est notamment assistant sur la pièce Franco-Japonaise Generic–X.
Il écrit quatre « pièces » entre 2003 et 2008 dont La Mer entre nous  et  L’outre noir (solo).
En 2008,la  Cie Maygetsin présente Stone Fences  et Prés de bridge sound in deception pass, deux solos pour Lorena Calandin,  présentés à L' EACC (Espacio de  Arte Contemporaneo de Castellon), en partenariat avec le Centre Chorégraphique de Valencia, dans le cadre d’une exposition internationale autour de l‘œuvre de John Cage.

En 2008 puis en 2010, il collabore avec Matthieu Cottin (Cie Process). Ils présentent la performance « Alimentation Générale »,  au Lieu Commun (centre d’art contemporain) puis Ciel-400-Kilo  présenté en janvier 2010 au Théatre Le Vent des Signes dans le cadre du Festival  C'est de la Danse Contemporaine.
Le solo An Elvis Yokoha Dance for Unaï est crée en 2009 au Théâtre le Vent des Signes.
Le trio  Enveloppe et miroir sont dans un bateau est crée en novembre 2011 au Ciam/La Fabrique à Toulouse.
En 2011, il créé Icône Tabù, pièce pour 15 étudiants de l’université Toulouse Le Mirail (issus des pôles Danse, Théâtre, Musique, Arts appliqués). Cette pièce, commande du Ciam/La Fabrique Université du Mirail est présentée au Festival d’Avignon en Juillet 2011.
Il collabore avec Agnès Pezeu dans le cadre du Festival d'art contemporain, Le Printemps de Septembre 2012. La performance, Le Journal d'un corps franc est présentée au B.B.B Centre d'art à Toulouse.

En 2013 il créé fool, solo dont il  est l'interprete dont la première est présenté dans le cadre du festival "Faits et Guests" a Marminiac dans le Lot.

En Mai 2013, il est accueilli en partenariat avec l’Institut Français du Japon, l institut Français de Paris et la Région Midi Pyrénées dans le cadre d’une performance à Tokyo.

En 2014, il co réalise avec Gilles toutevoix le court métrage "Vacance". Ce film  est crée dans la cadre de la residence annuelle de la communauté de communes de Cazals Salviac dans le Lot, en partenariat avec la Drac Midi Pyrénées dont Maygetsin est Lauréat en 2014.

En 2015, il collabore avec le collectif Rapprochés pour la création Amour, duo avec Benjamin Alliot Pagés sur une musique de Nicolas Lafourest.

En Septembre 2015 il collabore avec Gilles Toutevoix et le musicien Nicolas Cante dans  le cadre de la performance "iltraverssere il oublio" à l Institut Français de Milan.

En 2015, il crée l’exposition vidéo « Fleuve ».

Christophe Le Goff intervient depuis cinq ans au sein de diverses structures autour du workshop Ordinary Paint, Imaginary Shape, concept étroitement lié a son travail de recherche et de création. En 2013, il donne notamment un workshop à Tokyo auprès d’un public amateur et professionnel dans le cadre d’un partenariat entre l’Institut Français du Japon et les Cies Japonaises Utptanz et Saitama city Ballet.
Il est formateur durant trois ans dans le cadre de la formation professionnelle Extensions  du Centre de Développement Chorégraphique de Toulouse /Midi Pyrénées. Il est par ailleurs artiste intervenant depuis 9 ans au Lido à Toulouse, Centre de formation professionnelle des arts du cirque.

 

Christophe Le Goff tend a exprimer dans  la plupart ses travaux une logique de l’inconscient, dans une forme faite d'associations et de collages  polysémiques où se côtoient réalisme et fiction sur un ton à la fois naif et brut.

 

 

 

 

English version

Has established the Le Goff and Cie/Maygetsin, an interdisciplinary contemporary dance company at 2007 in Toulouse, France.

Born in 1975 in Casablanca.

After a master degree in philosophy and a thesis on the holistic conception of reality by Héraclite, Spinoza, Nietzsche and Deleuze focusing on the thinking body (1998). He arrives to the field of dance, during three years in the Ladaïnha company which associates classical technique with graham and rituals dances from brazil (capueira makulele…)

In 2003 he enters the professional formation of Centre de Développement Chorégraphique in Toulouse. Toulouse. He is trongly influenced by the American post modern dance, the contemporary dance in France and Belgium, Buto by this meeting with choreographers as: Odile Duboc,Yoshito Ohno. Thierry Baë, Mark Tompkins, David Zambrano, Patricia Kuypers, Latifa Laabissi, Germana Civera, Xavier Leroy,Laurent Pichaud, João Fiadeiro

Between 2001 and 2006 he dances and teaches for different choreographers and companies: Etant donné (Rouen), Emmanuel Grivet (Toulouse).

He dances for Samuel Matthieu in many pieces and is an artistic collaborator for the Franco-Japanese project:  Generic-x.

He teaches in Centre de Développement Chorégraphique in Toulouse, Lido Center for Circus Art, Toulouse university Mirail, Danse à l'Ecole, ADDA 31, ADDA du Lot, Municipality of Toulouse,..).

He is initiating workshops on his research : Ordinary paint, Imaginary shape, which is a laboratory straightly related to his choregraphical writings. This concept is a methode of composition and an axis for practice.

In 2003-4 he co founds the collective Soïlios which works in Toulouse.

He writes four pieces between 2003 and 2008: L’outre noir (solo), Alimentation Générale, in collaboration with Matthieu Cottin which was presented in Lieu Commun (contemporary art centre) and was co-produced which the Centre de Developpement Choréographique in Toulouse, Stone Fences and prés de bridge sound in deception pass are two solos created for the dancer Lorena Calandin, where presented in L' EACC ( Espacio de  Arte Contemporaneo de Castellon) in partnership with the Choreographical centre of Valencia in the frame of an international exposition about John Cage. An Elvis Yokoha Dance for Unaï  created in 2009is an all public piece on tour.

Ciel-400-kilo is a duet with Matthieu Cottin, was presented in the “Le vent des signes” theatre in the frame of an International  Festival: C’est de la Danse Contemporaine in January 2010.

The  first period of this new creation, a trio : Enveloppe et miroir sont dans un bateau was presented in Ciam/ La Fabrique in Toulousein November 2010.

Since his first creations, Christophe  plays with realism and imagination with a naïve and rough tone. His composition appears as a structure of a dream, as an association game, mainly influenced by daily actions and popular cultures.


In 2013, he create fool , solo which he is the interprete. The  first performance is  presented as part of the festival Faits et Guests in Cazals in the Lot.


In 2014 , he corealize with  Gilles Toutevoix the short film  Vacance  . This film is  created as part of the annual home range by the Community of Communes Salviac Cazals- with the support of the Midi-Pyrenees DRAC , including Le Goff and Cie / Maygetsin has won in 2014.